Khartoum, 19 Sept. (SUNA)- Le directeur général de l’autorité nationale des forêts (ANF), Dr. Mohamed Ali Al-Hadi a affirmé que les forêts ont une valeur économique puisqu'elles contribuent à 15% du produit national brut (PNB) et 12% de la monnaie étrangère du pays ainsi que la fourniture de pâturages naturels pour le troupeau national de 104 millions de têtes.

 

Dans un entretien avec la SUNA, Dr. Al-Hadi a déclaré que l’ANF s'employait à lutter contre la désertification en reboisant et en encourageant la recherche, les études et les investissements dans le domaine des forêts, en se référant à la collecte de semences, à la production de jeunes plants et au développement de secteur de la gomme arabique, en plus d'encourager la participation populaire des communautés locales, la vulgarisation et la sensibilisation sur l'importance des forêts.

 

Pour sa part, le directeur du Département général de la planification et des stratégies d’ANF, Abdul-Hai Mohamed Sharif a expliqué que les principaux programmes d’ANF incluent la plantation et la replantation, telles que la mise en culture de forêts réservées, gérées selon un calendrier de dix ans plans, en plus des ceintures d'arbres, la réhabilitation de la ceinture de gomme arabique, la lutte contre l'empiétement du désert et le boisement populaire.

 

Sharif a déclaré que le programme forestier total de boisement avait augmenté cette année à 1,3 million de feddans au lieu de 1,2 million de feddans l'année dernière, et espérant d’atteindre 1,5 million de feddans en 2020, soulignant que ce programme comporte des aides et des intrants, y compris la fourniture de semences, de plants , extension et sensibilisation.

Fin

Tahani

أخبار ذات صلة