Khartoum, 11 Juin (SUNA) - L'Union Européenne (UE) a affirmé sa ferme volonté de prévenir les crimes contre l'humanité, les crimes de guerre et le génocide, et d'éviter l'impunité pour les auteurs de ces crimes. "Nous réaffirmons et continuons notre ferme soutien à la Cour pénale internationale (CPI) et à ses travaux", a déclaré la porte-parole de l'UE dans un communiqué sur le transfert du citoyen soudanais Ali Mohamed Ali Abdul Rahman ("Ali Kushayb") à la CPI. L'UE  a indiqué que la mise en œuvre de la justice transitionnelle et la responsabilisation pour les atrocités commises dans le passé restent l'une des principales tâches des autorités transitoires au Soudan, qui a exprimé sa volonté de coopérer avec la CPI. L'accusé, Ali Muhammad Ali Abd al-Rahman, célèbre Ali Kushayb, s'était rendu en Afrique centrale à la CPI et est accusé par les autorités soudanaises d'avoir commis un certain nombre de crimes, et un mandat d'arrêt lui a été délivré par la Cour pénale internationale.

Osmn

 

 

أخبار ذات صلة