Khartoum, 12 Juillet (SUNA) - Le Ministre de la Culture et de l'Information, Hamza Balol, a affirmé le souci de l'Etat de réhabiliter les infrastructures des institutions médiatiques dans tous les Etats afin d'assurer leur capacité à agir avec l'information, en ajoutant que le ministère a consulté les amis du Soudan à cet égard, et que la réhabilitation des infrastructures médiatiques commencera par l'État du Nil Bleu.

Dans son intervention à l'Atelier de travail sur les médias de paix lundi, le ministre a annoncé que la plate-forme unifiée pour le porte-parole sera lancée prochainement pour permettre la circulation de l'information, expliquant que le 1er Août la formation technique pour les cadres des médias commencera à l'Académie des sciences de la communication, après la suspension causée par la pandémie de Corona, avec le soutien du gouvernement français.

Il a souligné que des efforts sont déployés pour lever les obstacles rencontrant les médias et pour améliorer l'environnement médiatique.

Il a souligné que la presse de paix est importante et que la construction de la paix nécessite de gros efforts, indiquant que les impacts de la guerre sont toujours présents, soulignant la nécessité de travailler pour traiter ces impacts.

Il a déclaré que le gouvernement de transition œuvre pour relancer les principes de la Glorieuse Révolution de Décembre, appelant les médias à suivre et à surveiller les projets du gouvernement.

Il a dit que la construction de la paix a besoin d'informations réelles, soulignant l'engagement du gouvernement à lever les mauvais effets et à démanteler l'ancien régime.

Le Ministre de la Culture et de l'Information a annoncé que le Conseil de la Presse et des Publications sera formé et sera un conseil indépendant pour soutenir la presse en fournissant un bon environnement qui permet de parvenir aux médias avancés qui servent les questions du pays.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة