Khartoum, 31 Août (SUNA) - Une réunion conjointe s'est tenue hier à la station thermique de Garri dirigée par le Premier Ministre Dr Abdalla Hamdouk et comprenait les Ministres de l'Énergie et du Pétrole, des Affaires du Cabinet, des Finances et de la Planification Economique et de la Culture et de l'Information et a discuté le progrès du travail à la station.

Un communiqué de presse publié par le Conseil des Ministres sur la visite a expliqué que le Premier Ministre et la délégation qui l'accompagnait ont visité les installations du projet et examiné les détails du projet Garri III, son coût, le progrès de la mise en œuvre et les obstacles qui ont retardé l'entrée de la station dans le réseau électrique, ce qui devrait augmenter la production d'électricité de 450 mégawatts.

Le Premier Ministre a ordonné d'accélérer le travail dans la station, d'intensifier les efforts et mobiliser les ressources nécessaires pour que la station entre en service dès que possible.

Concernant l'activation des sources d'énergie renouvelables, le Premier Ministre a souligné que la réintégration du Soudan dans la communauté internationale et la communauté internationale de développement, le flux d'investissements dans le pays et l'exploitation d'autres ressources de développement permettraient au Soudan de faire avancer son économie et tout cela a besoin d'atteindre l'autosuffisance dans la production d'énergie.

Il a ajouté que les moyens les meilleurs et les plus efficaces sont les sources d'énergie renouvelables, en particulier dans lesquelles notre pays a un avantage préférentiel, comme l'énergie solaire.

Dans ce cadre, il a été convenu d'émettre une décision exonérant tous les intrants de production d'énergie solaire de douanes et de taxes afin de stimuler son installation et son utilisation à un coût que le citoyen peut supporter.

La réunion a convenu que l'énergie renouvelable est l'avenir de l'énergie au Soudan et dans le monde, d'autant plus que le prix d'un kilowatt d'énergie renouvelable est bien inférieur à celui de son homologue généré par l'énergie thermique, qui dépend pour 70 % de son prix du prix du carburant mondial.

Concernant les défis financiers rencontrant le secteur, le Ministre des Finances et de la Planification Economique, Dr Jibril Ibrahim, a affirmé son engagement strict à fournir les ressources requises pour les opérations de maintenance, aux pièces de rechange et au carburant, afin d'utiliser efficacement et pleinement les structures de production d'électricité existantes avec le dans le but d'augmenter leur efficacité et donc leur production.

Le Premier Ministre a souligné la nécessité de reconsidérer et de réformer le modèle administratif actuel du secteur de l'électricité (compagnies séparées pour la production, la distribution et le transport), en vue d'unifier l'administration du secteur afin qu'il joue son rôle de manière efficace requise, en consultation avec des experts de l'intérieur et de l'extérieur,  et de considérer  les expériences des pays similaires.

En ce qui concerne les défis techniques, il a été souligné que l'ouverture du Soudan à la communauté internationale se traduira par l'établissement de partenariats et de donner de  grandes opportunités pour l'échange des expériences et de connaissance d'une manière qui augmente l'efficacité des cadres nationaux dans ce secteur vital pour lancer le potentiel de développement du pays.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة