Khartoum, 5 sept. (SUNA) - Les autorités douanières de l'aéroport de Khartoum ont détenu une cargaison d'armes arrivée hier soir (samedi) d'Addis-Abeba via Ethiopian Airlines, expliquant que cette question fait l'objet d'une enquête pour identifier les détails.

 

Le Comité pour le démantèlement du régime du 30 juin 1989 et le recouvrement des deniers publics a déclaré avoir informé les autorités concernées qu'une cargaison d'armes arrivait au Soudan en provenance d'Addis-Abeba via l'avion d'Ethiopian Airlines, et la date de son atterrissage. à l'aéroport de Khartoum samedi soir, indiquant que ce navire a été immédiatement saisi par les autorités douanières, et que l'enquête est menée par le parquet du Comité de démantèlement.

 

Selon le Comité de démantèlement, les armes sont arrivées en Éthiopie en provenance de la capitale russe, Moscou, en mai 2019 et que les autorités éthiopiennes l‘ont détenue au cours de deux dernières années et sans avertissement, Addis-Abeba a autorisé de l’envoyer à Khartoum dans un avion de ligne civil.

 

Le comité a expliqué que la cargaison se compose de 72 boîtes, contenant des armes et des lunettes de vision nocturne et des jumelles, signalant des soupçons selon lesquels ces armes étaient destinées à être utilisées dans des crimes contre l'État, entravant la transition démocratique et empêchant la transition vers l'État civil au Soudan.

Seif

أخبار ذات صلة