Khartoum, 6 Sept. (SUNA) - Le Ministère de l'Intérieur a publié lundi un communiqué de presse expliquant les circonstances de la cargaison d'armes arrivées dans le pays hier (Dimanche) à bord d'un avion Ethiopien, et a confirmé que les procédures pour son entrée étaient correctes.

Le communiqué indique que le 4 Septembre 2021, une cargaison d'armes est arrivée à bord de l'avion Ethiopian Airlines contenant (73) colis de balles et (290) balles de calibre (223) et le connaissement n° (710341147) en date du 21 Mai 2019 , en provenance de la Russie à Khartoum via Addis-Abeba, et appartient à l'importateur Wael Shams-Eddin, qui travaille dans le domaine du commerce d'armes et possède une licence de commerce d'armes valide délivrée par le Département Général des enquêtes criminelles, ajoutant la cargaison a été saisi par Ethiopian Airlines tout au long de cette période.

Le communiqué du Ministère de l'Intérieur expliquait qu'à l'arrivée de la cargaison et après la vérification des documents, le département des douanes de l'aéroport de Khartoum a remis deux armes aux renseignements militaires pour procéder à l'examen conformément à une lettre basée sur leur demande, ajoutant qu' à la même date, le 5 Septembre 2021, le Parquet  de la suppression de l'autonomisation a envoyé une lettre au Département des Douanes de l'Aéroport de Khartoum pour saisir les contenus de cargaison.

Le texte indique qu'après que le Département des Douanes de l'Aéroport de Khartoum s'est assuré de l'exactitude et la légalité des procédures d'expédition et de l'absence de toute violation légale, il a commencé les procédures de dédouanement pour l'importateur Wael Shams-Eddin par l'intermédiaire de son agent comme une procédure normale effectuée par les autorités douanières.

Le Ministère de l'Intérieur a souligné que, par conséquent, ce qui a circulé dans les médias sociaux sur cette question était sans fondement.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة