Khartoum, 9 oct. (SUNA) - Les pays de la Troïka (la Norvège, le Royaume-Uni et les États-Unis) ont affirmé, dans un communiqué publié vendredi, leur soutien aux efforts du gouvernement soudanais pour faire face aux manifestations dans l'Est du Soudan, décrivant l'impact de ces manifestations comme dangereux pour l'économie du pays et la vie de son peuple.

Le communiqué a annoncé la solidarité avec le gouvernement de transition en appelant à la fin du blocus en cours des ports et des infrastructures de transport dans l'est du Soudan, soulignant que les dirigeants de l'est du Soudan devraient accepter l'offre du gouvernement de répondre à leurs griefs par un dialogue politique constructif au lieu de s'engager dans un travail qui ne fait que nuire à l'économie nationale

Il a indiqué que la troïka était consciente des défis de développement auxquels le Soudan oriental était confronté, soulignant la volonté de la troïka de continuer à travailler en partenariat avec le gouvernement de transition dirigé par des civils pour faire face à ces défis, tout en reconnaissant qu'il s'agissait d'un problème interne.

Le communiqué a également exhorté la communauté internationale à soutenir pleinement les efforts du gouvernement soudanais pour résoudre ce problème et mettre fin au siège en cours.

Seif

أخبار ذات صلة