Khartoum, 17 oct. (SUNA) - Le ministre des Affaires du Cabinet, l'ingénieur Khalid Omer Yusuf, a affirmé que la formulation de la constitution offre une large participation et un véritable dialogue pour le peuple soudanais, soulignant que l'élaboration de la constitution est l'une des priorités de la stade de transition.

Le ministre s'adressait à la session inaugurale d'un atelier sur le projet de loi de la Commission d'élaboration de la constitution, qui s'est tenu aujourd'hui à l'hôtel Coral à Khartoum.

Yusuf a souligné l'importance de la préparation des élections pour permettre au peuple soudanais de choisir ses dirigeants en plus d'assurer la participation populaire la plus large possible au processus d'élaboration de la constitution.

Le ministre a souligné l'importance de la réalisation des objectifs du processus d'élaboration de la constitution, les qualifiant de l'un des principaux objectifs de la glorieuse révolution de décembre pour laquelle des millions de Soudanais ont fait des sacrifices.

Le représentant du ministère de la Justice, Hussein Feraigon, a pour sa part déclaré que faire du processus de formulation de la constitution un succès est l'un des défis les plus importants de la transition.

Il a souligné que la formulation de la constitution dans la période passée de l'histoire du Soudan avait été confinée aux élites politiques, affirmant que la situation est maintenant différente et ouverte à toutes les catégories du peuple soudanais.

Il est à noter que l'atelier d'une journée comprend la présentation et l'examen du projet de loi qui comprend neuf chapitres sur l'élaboration de la constitution, les consultations populaires et la mise en place de la commission.

Seif

 

أخبار ذات صلة