Khartoum, 17 oct. (SUNA) - Le sous-secrétaire du ministère du Commerce et de l'Approvisionnement,  Nader Al-Rayah, a affirmé la capacité du Soudan à exporter des produits manufacturés plutôt que des matières premières, d'autant plus qu'il contient d'importantes ressources capables de les transférer vers les marchés mondiaux.

 Cela s'est produit lors d'un atelier instructif sur la zone de libre-échange continentale africaine, organisé par le ministère du Commerce et de l'Approvisionnement en coopération avec la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, aujourd'hui à l'hôtel Corinthia.

Walid Zomar, expert de la Commission économique des Nations Unies, a expliqué que l'atelier traite de la question des chaînes de valeur et de la manière dont les industries soudanaises bénéficient de l'accès aux marchés africains, en plus de maximiser la valeur ajoutée des exportations soudanaises, que ce soit au niveau régional ou au niveau continental, et intégrer tout cela dans les politiques industrielles et politiques investir pour permettre l'accès à une approche globale ; Afin de bénéficier de l'accord et de surmonter les défis auxquels le Soudan est confronté dès son application.

Seif

أخبار ذات صلة