Khartoum, 20 Oct.  (SUNA)- Un cycle de dialogue stratégique soudano-britannique a été lancé à Khartoum aujourd’hui, mardi 19 octobre 2021, coprésidé par la ministre des Affaires étrangères, Mariam Al-Sadiq Al-Mahdi, et la ministre de l’Afrique au Bureau des affaires étrangères, du Commonwealth et du développement du Royaume-Uni, Vicky Ford. La séance inaugurale de la session, qui s’est tenue au siège du Ministère des affaires étrangères, a été prise en compte par les deux ministres outre le Ministre des affaires du Cabinet, Khalid Omer Yusuf. La partie soudanaise aux pourparlers comprenait le sous-secrétaire du ministère des Affaires étrangères et chef de la délégation soudanaise, l’ambassadeur Mohamed Sharif Abdalla, et les membres du sous-secrétaire adjoint aux affaires politiques, l’ambassadeur Elham Ibrahim Mohamed Ahmed, le directeur général du département des affaires européennes et américaines, l’ambassadeur Mohamed Abdalla Ali Al-Toum et un certain nombre d’autres directeurs des départements concernés. La délégation du Royaume-Uni comprenait l’ambassadeur britannique à Khartoum, M. Giles Lever, l’envoyé spécial de la Grande-Bretagne pour le Soudan et le Soudan du Sud, M. Robert Fairweather, l’ambassadrice britannique adjointe au Soudan, Mme Hazel Mowbray, et un certain nombre d’autres membres de l’ambassade. La ministre des Affaires étrangères a exprimé sa chaleureuse bienvenue à Mme Ford et à la délégation qui l’accompagne, notant les relations historiques entre le Soudan et le Royaume-Uni, affirmant que cet héritage ancien de liens historiques constitue un atout positif qui stimule le lancement du dialogue stratégique vers les objectifs prometteurs auxquels aspirent les deux pays amis. Le ministre a salué le soutien de la Grande-Bretagne au Soudan et son aide pour surmonter les défis de la transition démocratique, exprimant en même temps l’aspiration du Soudan à plus de soutien britannique à cet égard. Pour sa part, la ministre britannique, Vicky Ford, a exprimé ses remerciements pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité, exprimant sa joie de visiter le Soudan. Mme Ford a exprimé son admiration pour les grandes réalisations que le gouvernement de transition a pu réaliser en peu de temps malgré les grands défis auxquels il a été confronté, soulignant qu’il compte sur le dialogue stratégique pour jeter des bases solides pour un partenariat solide avec le Soudan. Elle a également exprimé l’engagement de son pays à continuer de soutenir et de faire du processus de transition démocratique au Soudan un succès dans divers domaines, tels que: l’autonomisation des femmes et des jeunes, la réforme juridique, les relations avec la Cour pénale internationale, la réalisation de la justice transitionnelle, la réforme économique et le soutien à l’Accord de paix de Juba, ainsi que le renforcement de la coopération et des échanges culturels par l’activation du rôle du British Council. Pour sa part, le ministre des Affaires du Cabinet, Khalid Omer Yusuf a passé en revue dans son discours les défis auxquels est confronté le gouvernement de transition qui sont représentés dans la nécessité de réformer le secteur de la sécurité, de corriger les distorsions dans le secteur économique, en particulier à la lumière de la pandémie de Corona, de mettre en œuvre l’Accord de paix de Juba et de fournir les conditions requises pour sa mise en œuvre,  protéger les civils, réformer la fonction publique et achever la mise en place d’institutions de transition. Fin Tahani

أخبار ذات صلة