Paris, 20 Oct. (SUNA)– L’ambassadeur du Soudan en France, Omer Manis, a présenté, mardi ses lettres de créance à la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Audrey Azoulay, en tant que représentante permanente du Soudan auprès de l’organisation au siège de l’organisation à Paris.    L’Ambassadeur Manis a félicité Mme Azoulay pour sa réélection à une écrasante majorité au poste de Directeur général de l’organisation pour un second mandat, et a expliqué la transformation radicale de la politique étrangère du Soudan après la glorieuse Révolution de Décembre et le retour à la communauté internationale et aux organisations diplomatiques multilatérales sur la base du partenariat, la coopération et la responsabilité collective pour promouvoir la coexistence pacifique entre les peuples du monde.   Les deux parties ont passé en revue les relations de coopération entre le Soudan et l’UNESCO à travers des projets et des programmes mis en œuvre par l’UNESCO dans les domaines de l’éducation, de la science, de la culture, de l’archéologie et de la culture de la paix, en plus de la mise en œuvre de programmes de formation et de sensibilisation dans le domaine de la liberté d’expression.   La Directrice générale de l’UNESCO a salué la révolution pacifique du peuple soudanais et les luttes des femmes soudanaises, et a appelé à refléter la diversité culturelle et les valeurs soudanaises tolérantes dans le monde. Elle a également affirmé que l’UNESCO était prête à soutenir les priorités du Soudan dans les domaines d’activité de l’organisation. Fin Tahani

أخبار ذات صلة