Khartoum, 23 oct. (SUNA) - Le Conseil central pour les Forces de liberté et de changement a tenu samedi une conférence de presse au forum de l'Agence de presse soudanaise (SUNA) après un retard dû à la prise d'assaut du bâtiment de la SUNA par des inconnus.

Le membre du Conseil Central, Dr Mohamed Naji Al-Asam, a déclaré que la crise politique actuelle est liée à trois enjeux, qui sont la mise en œuvre des dispositions sécuritaires et la formation d'une armée professionnelle unifiée, la prise en charge par des civils de la présidence du Conseil de souveraineté et la remise des personnes recherchées à la Cour pénale internationale (CPI).

Il a souligné que les manifestations massives du 21 octobre ont assuré l'adhésion du peuple à la transition démocratique civile et le rejet des tentatives de bloquer la voie à la transformation démocratique.

Al-Asam a déclaré que les soudanais ont atteint un niveau élevé de sensibilisation qui leur a permis d'adhérer au régime civil et de rejeter les coups d'État militaires.

Il a affirmé le soutien des Forces de liberté et de changement au gouvernement de transition et au Premier ministre, Dr Abdalla Hamdouk.

Il a révélé que les Forces de la liberté et du changement maintenaient une coordination totale avec le Premier ministre pour trouver des solutions à la crise politique actuelle.

Dr. Al-Asam a indiqué que la déclaration politique publiée en septembre dernier a réuni les Forces de la liberté et du changement par le retour du Parti Umma et du Front révolutionnaire.

Seif

أخبار ذات صلة