Khartoum 28 Jan. (SUNA) – L’expert stratégique et membre de l'Initiative nationale globale pour les sages du Soudan, Prof. Muhammad Hussein Suleiman Abu Salih a affirmé que le Soudan est confronté à des circonstances extrêmement compliquées et a besoin d'une pause pour élever les niveaux de fidélité à la patrie.

 

Il a appelé jeudi lors du forum de l'Agence de presse soudanaise (SUNA) à expliquer l'initiative nationale globale pour la vision des sages du Soudan afin de résoudre la crise politique actuelle et de créer l'avenir soudanais, appelant la communauté à préparer la réflexion collective, à renforcer les compétences, et acceptation de la société pour la compatibilité avec la vision soudanaise.

 

Prof. Abou Saleh a appelé à la mise en place d'une période de transition de fondation qui ne s'arrête pas au passé et regarde vers l'avenir, tout en répandant l'espoir et l'optimisme et en renforçant la confiance, soulignant que la force de la violence et de l'exclusion n'a réalisé aucun progrès pour le Soudan.

 

Il a déclaré que le changement qualitatif est de passer de la lutte aux  routes aux plates-formes de travail, de construction et de production, et de barricader les rues aux champs de connaissance, en raison du besoin pour l'avenir, la paix, la renaissance, la dignité et la liberté.

 

Il a indiqué que les contacts avec la Maison de la Sagesse ont abondé, ce qui a appelé à l'émergence des sages soudanais, qui ont créé il y a sept ans cette institution scientifique universitaire dont l'objectif principal est d'amener le Soudan à une vision stratégique nationale globale qui exprime leurs aspirations.

 

Il a souligné que la Maison de la Sagesse a étudié quatre-vingts expériences dans le monde et a créé un projet de 5400 pages, avec une étude de terrain d'El Geneina à Port Soudan, indiquant que le rôle des sages était clair dans la réalisation de la paix et la résolution des crises dans de nombreux pays, comme l'Afrique du Sud et le Rwanda.

 

Il a expliqué que le Soudan ne manque pas de connaissances et de sagesse, mais plutôt d'une plate-forme soudanaise pour accompagner les efforts des universitaires pour les orienter vers des solutions, et que les solutions ne leur viennent pas de l'étranger parce qu'ils se font confiance, espérant que toutes les initiatives seront unis dans une initiative soudanaise unifiée, en disant : « Notre mission n'est pas de résoudre la crise actuelle mais d'établir pour créer l'avenir et la nécessité d'un dialogue inter-soudanais sur la terre du Soudan avec une volonté soudanaise.

 

Osmn

 

أخبار ذات صلة