Khartoum, 10 Mai (SUNA) – Le Vice-président du Conseil de Souveraineté Transitoire (CST) Gen. Mohamed Hamdan Daglo a souligné la nécessité pour tous les Soudanais de participer au processus de dialogue qui est organisé ces jours-ci, et de ne pas pratiquer l’approche de l’exclusion envers toute composante du peuple Soudanais.

S’adressant aujourd’hui aux employés du Secrétariat Général du Palais Républicain à l’occasion d’Eid Al-Fitr, Daglo  a mis en garde contre les accords, les pourparlers et les initiatives internes et externes visant à autonomiser certaines parties et à en exclure d’autres.

Il a ajouté qu’ils suivaient ce qui se passait car ils sont une partie essentielle et rien ne se passerait sans leur accord et avec la participation de tous les fils et les filles du Soudan.

Il a souligné que la participation de tous les États du Soudan au processus de l’accord sera la seule sortie pour le pays, soulignant que le Soudan n’est pas seulement Khartoum.

Il a souligné qu’il n’y a aucun problème entre eux et n’importe quelle partie, et que leur seul but est de parvenir à un accord entre tous les Soudanais, révélant une réunion au cours des derniers jours avec une délégation des Forces de la Liberté et du Changement, et qu’il a expliqué à la délégation que l’objectif devrait être réaliser uniquement les demandes du peuple.

Par ailleurs, Daglo a appelé les employés à rester loin de la politique et à œuvrer pour servir les intérêts du peuple sans prendre parti, indiquant que le Soudan dépend beaucoup du professionnalisme de la fonction publique dans le développement du pays.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة