Khartoum, 24 Mai (SUNA) - Le Chef de la Mission intégrée des Nations Unies pour l’assistance à la transition au Soudan (MINUATS),  a déclaré que des pas positifs ont été pris dans le cadre de la création d’un climat propice pour le dialogue au Soudan de la fin Mars à aujourd’hui.

M. Perthes a dit que les autorités Soudanaises ont libéré 86 détenus, y compris des hauts responsables affiliés au travail de ce qu’on appelle le comité de démantèlement, notant que le dialogue ne réussira que dans un environnement favorable et que la question revient aux Soudanais.

Lors de son briefing qu’il a donnée aujourd’hui au Conseil de Sécurité de l’ONU, M. Perthes a salué les efforts des autorités Soudanaises à libérer les détenus récemment, ce qui constitue un pas important vers la création de conditions favorables et la construction de la confiance, en abordant les complexités de la scène Soudanaise, appelant les autorités de gouvernement à prendre plus de mesures dans le contexte de la création d’un climat favorable pour le succès des pourparlers en cours pour mettre fin à la crise.

Le chef de la mission des Nations Unies a expliqué qu’un grand nombre de partis et d’alliances politiques Soudanais ont présenté des initiatives pour résoudre la crise politique au cours de la période passée, en indiquant qu’il y a une reconnaissance croissante de la nécessité d’un dialogue civil-militaire pour sortir de la crise.

Il a noté qu’il y a mieux de débat public sur cette question.

Il a passé en revue les efforts du mécanisme tripartite de l’Union Africaine, des Nations Unies et de l’Autorité Intergouvernementale pour le Développement (IGAD) et des pourparlers initiaux entre les Soudanais, et presque toutes les composantes ont exprimé leur volonté de participer positivement aux efforts de facilitation, comme il a également indiqué l'absence de réponse de certaines parties soudanaises pour parvenir à un accord politique.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة