Khartoum, 19 Juillet (SUNA) - Le Wali (gouverneur) par intérim de l'État de Khartoum, Ahmed Osman Hamza, a exprimé la dénonciation par le peuple Soudanais des incidents violents qui se sont produits dans la région du Nil Bleu et ont causé la perte de vies innocentes et la blessure d'un grand nombre de citoyens, qualifiant les incidents de  sédition qui cherche à déchirer l'unité des tribus coexistantes.

S'adressant aujourd'hui à la Place de la Liberté à un rassemblement de la tribu des Hausa dans l'État de Khartoum dirigé par l’Emir de la tribu des Hausa, Al-Tijani Musa, le gouverneur a souligné le soutien de l'État à la stabilité des citoyens dans toutes les parties du pays, en travaillant pour maintenir la sécurité, répandre la tranquillité et dissuader les hors-la-loi.

Le gouverneur a fait l'éloge des leaders et des jeunes des Hausa pour leur pacifisme dans l'expression de leur opinion.

Le gouverneur a évoqué la décision du gouvernement fédéral de former un comité spécialisé pour enquêter sur les faits et traduire les auteurs devant la justice.

L'Emir de la tribu des Hausa, Al-Tijani Musa, a exprimé son regret pour les incidents qui ont eu lieu dans le Nil Bleu, qui ont coûté la vie à un certain nombre de martyrs, et a déclaré que la tribu des Hausa est connue pour la coexistence pacifique dans tous les États du Soudan et a appelé à la renonciation à la violence et le régionalisme pour le bien de la sécurité et la stabilité du pays.

Il a appelé la population des haussa de Khartoum à œuvrer pour la stabilité des personnes affectées, le retour à la vie normale et à faciliter la tâche de l'État dans la révélation des faits.

Le gouverneur de Khartoum a rencontré dans son bureau les dirigeants de la tribu des Hausa aujourd'hui et a reçu une note de l'Emir Al-Tijani Musa, exprimant le rejet de la tribu des Hausa pour les attaques dont l'Etat du Nil Bleu a été vu.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة