Khartoum, 29 Nov. (SUNA) - Le Chef du Comité Technique de la réunion des Ministres des Affaires Etrangères de l'Autorité Intergouvernementale pour le Développement (IGAD), chef de la session d'ouverture, ambassadeur Hassan Abdul Salam, a souligné l'intérêt et le souci du Soudan pour le succès des programmes et des plans de l'IGAD, accueillant, lors de son discours aujourd'hui à l'occasion du début des réunions ministérielles, les participants tout en les souhaitant un bon séjour au Soudan.

L'ambassadeur Hassan Abdul Salam a réitéré que le Soudan est honoré de présider les réunions d'experts en préparation de la session ordinaire du Conseil des Ministres, indiquant que les questions à discuter sont très importantes et liées aux développements qui ont lieu dans la région, exprimant sa confiance que les contributions des membres enrichiront et amélioreront les résultats et les recommandations de la réunion.

Il a indiqué que l'organisation de l'IGAD est jeune et efficace, et malgré ses grandes responsabilités, elle a continué à se développer en croissance et a vécu des circonstances difficiles, il a affirmé que le rôle des États membres de l'IGAD est de renforcer ses mécanismes et ses capacités pour assurer son succès avec des visions claires pour réaliser les aspirations et les intérêts des peuples de la région.

L'ambassadeur Hassan Abdul Salam a ajouté : "L'IGAD a continué à aller en avant d'un accomplissement à l'autre, et a traité plusieurs questions, y compris l'intégration économique et les affaires des réfugiés, et ses efforts incluent tous les États membres, mais la route est encore longue."

En ce qui concerne la paix et la sécurité dans la région, il a souligné le progrès réalisés en Somalie et au Sud-Soudan, et les efforts qui sont encore déployés pour parvenir à la paix et à la sécurité dans la région, ainsi que la récente cessation des hostilités entre le gouvernement Ethiopien et le Front Tigré.

L'ambassadeur Abdul Salam a affirmé dans son discours que l'IGAD ne peut pas ignorer les questions humanitaires, de santé et de catastrophes, soulignant la stratégie et le centre de réponse aux catastrophes, sur lequel l'IGAD a réagi aux résultats désastreux de la pandémie de Corona, indiquant que la stratégie développée par l'IGAD pour faire face à Corona ayant couvert plus de deux millions de personnes.

Il a souligné que l'IGAD a adopté des politiques d'intégration économique, en disant : "Malgré le progrès réalisés dans cet aspect, tels que le commerce régional pour la région de l'IGAD, l'intégration avec d'autres organisations, et la tenue de réunions sectorielles pour renforcer la coopération entre les États membres, l'IGAD est toujours retardée dans cet aspect, qui nécessite beaucoup d'efforts et de renforcements.".

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة