Khartoum, 30 Nov. (SUNA) - Le Soudan a affirmé son engagement à s'acquitter de toutes les responsabilités et tâches qui lui sont confiées envers la région de l'IGAD.

Le Ministre Soudanais des Affaires Etrangères, Ambassadeur Ali Al-Sadiq, chef de la session actuelle du Conseil des Ministres de l'IGAD, a souligné dans son discours devant la session d'ouverture de la réunion de la 48e. Session Ordinaire du Conseil des Ministres de l'IGAD aujourd'hui à Khartoum, le souci du Soudan avec les situations dans les pays de la région.

Le Ministre des Affaires Etrangères a affirmé l'engagement du Soudan à fournir les services à l'IGAD pour le bénéfice des États membres.

L'Ambassadeur Al-Sadiq a dit que le Soudan a élaboré une feuille de route basée sur la réalisation de l'excellence régionale, l'encouragement de l'intégration et le renforcement du rôle des femmes dans les États membres.

Le ministre a réaffirmé que la participation des États membres à cette réunion représente l'intérêt de l'IGAD pour la situation dans la région, ainsi que l'engagement des pays à améliorer les conditions de vie de la population et de leur désir de résoudre tous les problèmes, dont le plus important l'échange de vues sur l'avenir de la région de l'IGAD.

Il a évoqué la vision du Soudan d'élever le niveau de performance de l'IGAD et d'atteindre l'excellence régionale et internationale pour l'organisation, et que le Soudan œuvre pour renforcer la solidarité entre les États membres, d'encourager l'intégration économique régionale en tant que stratégie pour renforcer la paix et la stabilité dans la région, de créer les conditions nécessaires à l'autonomisation des jeunes et de renforcer le rôle des femmes dans la contribution au bien-être et à la prospérité de la région.

Quant au plan politique, l'Ambassadeur Al-Sadiq a dit que le Soudan a pris note et hautement apprécié les accomplissements accomplies au cours de la dernière période en ce qui concerne les élections pacifiques à Djibouti, au Kenya, en Somalie et en Ouganda.

Le ministre a déclaré que le Soudan reconnaît et apprécie hautement les diverses initiatives environnementales de l'organisation de l’IGAD, la transition électorale en Somalie, la résolution des disputes entre l'Éthiopie et le Soudan et l'accord de cessez-le-feu dans le conflit au nord de l'Éthiopie.

Il a noté que l'IGAD soutient le peuple et le gouvernement du Soudan pour parvenir à une transition démocratique pacifique à travers le mécanisme trilatéral en partenariat avec l'Union Africaine et les Nations Unies.

Le ministre a remercié les leaders de la région pour leur rôle important et central pour l'amélioration du processus de paix et la réalisation de la stabilité et de la paix dans la région.

En ce qui concerne la situation globale, alors que les pays du monde et l'IGAD luttent pour confronter les effets de la maladie du coronavirus et améliorer la sécurité et la stabilité, ainsi que le conflit en Ukraine, qui a réduit les principales ressources qui atteignent la région, appelant à l'innovation de nouvelles approches et méthodes élevant le niveau politique et diplomatique avec des partenaires non traditionnels de la perspective de l'organisation.

Le ministre a conclu son allocution en expliquant que le Soudan avait fait de nombreuses recommandations et propositions et fixé des priorités qui seraient présentées à la réunion pour considération.

Il a appelé tous les États membres à s'engager à payer leurs contributions annuelles afin que l'organisation continue à jouer son rôle positif envers les peuples de la région.

FIN

HA/HA

أخبار ذات صلة